Problématique
Comment optimiser l'usage d'un espace inutilisé au collège pour sensibiliser les élèves au développement durable ?

Au départ, il y avait un terrain vague.

Comment a démarré cette belle aventure ?
Pour des raisons de sécurité et d’hygiène il a fallu très rapidement enlever les BAWKA,  cette plante envahissante aux abords de notre collège. En regardant cet espace libéré,  rien ne laissait  supposer qu’il serait la fierté de notre collège et serait  à l’origine de notre implication dans le cadre du développement durable et pourtant !!! 

Puis toute une équipe se forme.

Très rapidement nous n’étions plus des groupes mais véritablement des équipes au niveau des élèves motivés et impliqués dans l’analyse ici du sol  mais aussi au niveau de nos partenaires : parents- administration- enseignants- Techniciens –agents…    


Une végétation spontanée riche de sens

Nous avons eu dans un premier temps eu à observer cet espace afin de découvrir le végétation spontanée qui s’y installait afin de faire les premiers diagnostiques. La présence des racines des BAWKA loin d’être un handicap était devenue un atout car allait au fil du temps enrichir notre sol par dégradation de cette matière organique.


Au travail !

Une fois tous les paramètres physiques mesurés, l’aventure pouvait commencer. Nettoyage manuel, labour, mise en forme, compostage …. Tout le monde était au travail sérieux et efficace.


Une approche interdisciplinaire

Beaucoup de disciplines présentes :
- Les mathématiques pour les formes géométriques des bacs de notre jardin.
- La SEGPA pour la fabrication des bacs à l’ atelier menuiserie.
- Les ARTS PLASTIQUES pour une touche artistique.
- Les SVT pour le choix des plantes.

Et des partenaires extérieurs !!!

Au fil du projet de nombreux partenaires se sont greffés,
  • Des partenaires institutionnels de l'éducation (Education nationale, Académie de Guadeloupe, canopé, l'UNESCO).
  • Des partenaires scientifiques (INRA, Muséum National d'Histoire Naturelle).
  • Des entreprises (Mirage Make).

Une biodiversité visible - Silence … ça pousse !

De l’entretien, un suivi de nos pousses, et voilà un exemple de cultures à cycles courts : ici deux variétés de laitues agencées entre des cives pour une préservation contre les nuisibles du jardin. Des conseils prodigués par nos partenaires que nous suivons à la lettre dans le souci de garder notre objectif «  développement durable (aucun pesticides)… et nos laitues ont de l’allure !


Une nouvelle façon d’apprendre !

Ici, cette Achatine ou Escargot Géant d’Afrique  en entrain d’estiver ….. Rien de plus formateur que  de  faire cette observation en direct de notre jardin. En effet une façon innovante dans nos apprentissages. Des situations concrètes , des observations de terrain qui sont des éléments motivants et déclenchant le désir d’apprendre…. 


Voyez comme nous en sommes fiers !

Au début il fallu travailler dur , mais aujourd'hui nous sommes fiers de pouvoir récolter quelques fruits et légumes. L’actualité vient nous rappeler que ces pratiques doivent se pérenniser et entrer dans nos habitudes.  Il faudra préserver cette Terre pour nos petits-enfants en voilà une belle illustration….


Et l'innovation dans tout cela ??

Le numérique permet une visite interactive du jardin en réalité augmentée.
Chaque plante du jardin est accompagnée d'une image déclenchante qui permet d'avoir des informations supplémentaires à partir de votre smartphone ou tablette.

L'innovation, encore et encore !!!

Une visite virtuelle du jardin pour découvrir les plantes du jardin de chez soi.
 
Désormais ici ou ailleurs votre jardin est à portée de vue et c’est GÉNIAL  !!! 

Et aujourd'hui ???

Aujourd'hui , ce coin nature de notre collège est incontournable et fait la fierté de notre établissement et nous comptons bien poursuivre l’aventure car il nous reste encore pleins d'idées.